À quoi je sers ? (exercices, 2ème partie)

Reprenons la suite de notre exercice, destiné à mieux comprendre le rôle participatif de notre activité à quelque chose qui est plus grand que nous-mêmes. Après la description de plus en plus large de nos tâches, le deuxième axe nous demande de nous interroger sur nos interactions avec autrui.

2- En quoi suis-je relié aux autres ?

Dans toute activité, professionnelle ou non, nous sommes en relation plus ou moins directe avec autrui. Ces interactions font que tout ce que je fais a une portée qui me dépasse. Dès que j’agis, je suis donc en relation avec quelque chose de plus grand que moi. Il s’agit ici de retrouver les fils qui nous lient à autrui et de voir ce que je pourrais faire pour donner à ce lien peut-être plus de sens qu’on en voit spontanément. Trois questions peuvent nous guider :

a-     Avec qui est-ce que je suis en contact ? Collègues, patrons, client, partenaires, consommateurs, voisins…

b-    Comment est-ce que nous nous affectons les uns les autres?Comment toutes ces personnes sont-elles affectées par mon activité ? Et moi, comment suis-je affecté par leur activité ?

c-     Qu’est-ce que je peux faire pour que ça se passe bien ? Comment je peux organiser mon activité pour qu’autrui soit affecté plus positivement par celle-ci ? Qu’est-ce que je peux améliorer dans mon attitude pour que notre interaction soit optimalisée ?

Et si nous reprenons l’exemple du professeur d’espagnol, celui-ci pourrait répondre :

a-    Je suis relié à : des enfants qui construisent leur avenir, des parents qui souhaitent voir leur enfant progresser, des collègues qui ont la même mission que moi, toutes les personnes qui assurent le bon fonctionnement matériel de l’établissement, des membres d’encadrement…

b-    Par mon activité, j’affecte… la motivation des enfants, leur savoir, leur avenir… des parents et la manière dont ils vont encourager à leur tour leurs enfants… des collègues qui peuvent être plus ou moins heureux de venir travailler si l’ambiance est plus ou moins bonne, qui peuvent être plus ou moins motivés et créatifs si l’équipe enseignante est dynamique…

c-     Pour que la portée de mon activité soit optimalisée, je pourrais… varier les activités pour rendre le cours plus intéressant… lire des livres de pédagogie pour améliorer l’ambiance de la classe… m’efforcer d’être aimable et souriant avec chaque collègue… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>