À quoi je sers ? (exercice, 1ère partie)

Si une des dimensions du bonheur réside dans notre participation à quelque chose de plus grand que nous, alors il peut être utile de prendre conscience du sens contenu dans nos activités, non seulement pour nous reconnecter à ce qui nous dépasse, mais aussi pour pointer à quel niveau nous pouvons insuffler du sens. Le principe de cet exercice est donc d’arriver à replacer notre activité professionnelle dans sa signification large. Pour ce faire, nous pouvons suivre quatre fils directeurs :

  1. Quelle est ma mission ?
  2. En quoi suis-je relié aux autres ?
  3. Qu’est-ce que je reçois ?
  4. Comment rendre mon activité la plus pénible possible ?

Je vous propose de commencer à examiner aujourd’hui le premier point :

1-    Quelle est ma mission ?

Il s’agit ici de décrire ce que je fais, par cercles de plus en plus large, pour comprendre les significations proches et lointaines de mon activité. Vous pouvez, par exemple, compléter les phrases commencées, ou en trouver d’autres.

Niveau micro : Quelles sont mes tâches ? Dans la journée, je fais…

Niveau local : Qu’est-ce que je fais pour l’organisation ? Pour les collègues ? Dans l’entreprise, mon rôle est… Si mon poste disparaissait, l’organisation ne pourrait pas…

Niveau régional : Qu’est-ce que je fais pour autrui ? En quoi autrui est-il affecté par ce que je fais ? Est-ce que je lui rends service ? Est-ce que je fabrique quelque chose qu’il utilisera ? …

Niveau global : Qu’est-ce que je fais pour la société ? Quelles sont les conséquences lointaines de mon activité ? Quelles valeurs mon emploi véhicule-t-il ?

Par exemple, un professeur d’espagnol dans un collège pourra répondre : Niveau micro : dans une journée de classe, je prépare mes cours,  je fais lire des textes, je passe des enregistrements, j’anime des jeux, je corrige des copies… Régulièrement, je rencontre les parents, j’assiste à des conseils de classe, je donne mon avis sur les progrès des uns et des autres etc… Niveau local : Au collège, j’assure l’enseignement d’une matière au programme, j’aide à maintenir le calme dans les couloirs, je fais partie de l’équipe éducative… Niveau régional : Par mon activité, je fais découvrir une langue à des jeunes, j’élargis leur esprit, leur connaissance du monde et je leur rends accessible un savoir qui pourra leur servir leur vie entière… Niveau global : Je participe à répandre une langue dans le monde, je suis l’ambassadeur d’une culture… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>